Déroulement d’un Projet

Une première rencontre préparatoire – sans engagement – entre les personnes intéressées par le projet « Sans peur chez toi ! » et la direction du projet chez NCBI Suisse, permet d’évoquer les besoins, les possibilités, et d’élaborer une offre personnalisée en fonction du contexte. S’il y a un intérêt mutuel à coopérer, un accord est ensuite formalisé. Le projet «Sans peur chez toi!» est mis en œuvre lors d’un atelier d’introduction d’une demi-journée sur le thème des punitions corporelles.

 Cet atelier est animé sur place par une équipe de NCBI spécialement formée qui pourra également participer à d’autres aspects du projet selon l’accord conclu.

 

Ensuite, en fonction de l’ampleur du projet, il faudra compter entre 8 à 14 périodes pour la préparation d’un événement de clôture. Un projet se compose des éléments suivants :

Atelier d’introduction

NCBI Suisse, en consultation avec la direction locale, anime un atelier d’une demi-journée avec le groupe de jeunes sur le thème des punitions corporelles. Des questions sont abordées, telles que :

 

  • Les punitions – qu’est-ce que c’est ? Qu’en pensons-nous ?
  • Quelles sont nos expériences en matière de punitions corporelles ?
  • Quelles sont les lois en vigueur relatives aux punitions corporelles ? Qu’est-ce qui est interdit ?
  • Quelles sont les aides disponibles si une personne est concernée ?
  • Que peuvent faire les camarades de classe et/ou ami-e-s ?
  • Comment pouvons-nous élever notre voix contre les punitions corporelles ?
  • Planification des prochaines étapes du projet

Après les discussions et réflexions, les jeunes passent à l’action : ils conçoivent un slogan et réalisent des dessins qui serviront à personnaliser le dépliant et les objets publicitaires. L’objectif participatif est ici de leur permettre de transmettre leurs messages et leurs opinions au monde extérieur.

 

Interviews

Tout ou partie du groupe de jeunes mène des entretiens avec les grands-parents, les parents, les enfants du même âge et les personnes professionnelles. Ils posent des questions au moyen d’un questionnaire pré-établi sur la base d’une longue liste de propositions. Ce questionnaire peut être complété par des questions personnalisées.

 

Les entretiens peuvent être enregistrés ou filmés selon un accord préalable. En fonction du média utilisé, les résultats sont traités et utilisés à l’occasion de l’événement de clôture.

Dépliant personnalisé

Un dépliant contenant à la fois des informations générales sur les punitions corporelles et des informations spécifiques au projet local est conçu par NCBI Suisse. Il contient notamment le slogan et le dessin choisis. Une fois imprimés, ils serviront à la multiplication c’est à dire à la sensibilisation sur le thème de la violence éducative, mais aussi éventuellement à annoncer l’événement de clôture. La conception et l’impression des dépliants sont à la charge de NCBI Suisse.

 

Supports publicitaires

Pour chaque projet local, un type d’objet promotionnel est choisi dans une liste et adapté avec le slogan choisi (et un logo si nécessaire). Par exemple, le slogan peut être imprimé sur des balles anti-stress, des bracelets ou d’autres objets appropriés. Les supports publicitaires livrés seront distribués pour renforcer le message et ils peuvent être utilisés pour sensibiliser d’autres enfants ou adolescents, mais aussi des adultes. NCBI Suisse se charge de l’organisation et de la commande des objets.

 

Evénement de clôture

Pour s’assurer que d’autres enfants, jeunes et adultes (y compris les parents) sont également inclus-e-s, un événement de clôture est organisé localement. Les enfants et les jeunes participent largement à l’organisation et la mise en œuvre de cet événement. L’événement sera différent pour chaque projet, car il dépend de la taille et de la nature du groupe. Il est important de fournir des informations sur les punitions corporelles, l’aide disponible aux personnes concernées et de montrer ce qui a été fait durant l’atelier.

 

Coûts

La réalisation du projet est proposée au prix de CHF 300.- avec une classe grâce à des subventions. Toute classe supplémentaire dans le même bâtiment scolaire peut profiter du projet pour CHF 100.-.

 

Institutions partenaires

De nombreuses organisations partenaires soutiennent le projet « Sans peur chez toi ! ». Parmi elles, on trouve de nombreuses personnes issues du travail social avec des jeunes en milieu ouvert ou en lien avec des organisations religieuses. Cela montre que le projet « Sans peur chez toi ! », aborde un sujet actuel qui suscite un large intérêt. Il est temps de briser le tabou des punitions corporelles et de la violence éducative. Les organisations suivantes soutiennent ce projet :

Financement du projet

Anciens sponsors